Aller le contenu

Dictionnaire amoureux des explorateurs

Ce que j’aime bien dans les dictionnaires c’est que l’on peut commercer par la fin. Le superbe pavé du Dictionnaire amoureux des explorateurs n’échappe pas à la règle.

En feuilletant l’ouvrage de la sorte on s’interroge sur les célébrités oubliées de Zheng He, Xuan Zang et autres Vasily Timofeyevitch Alenin. Qui sont-ils? D’où viennent-ils? Et que diable ont-ils fait pour figurer dans ce panthéon? Ouvrages, personnages réels et lieux mythiques -quand ce n’est pas l’inverse!- sont les sources de ce cocktail encyclopédique brossé par Michel Le Bris. Des Anthropophages aux Vikings chaque récit distille une petite dose quotidienne d’aventure alphabétique. Les histoires sont simples et bien écrites avec en prime quelques illustrations.

Dictionnaire amoureux des explorateurs

Dans ce dictionnaire rien n’est figé. L’exploration évolue comme les mots. Et si « mots-dièse » ou « zlataner » figure un jour dans le dictionnaire de la langue française, je ne vois pas pourquoi « Nans et Mouts » ou « couchsurfing » ne figureraient pas dans celui-là.

Dictionnaire amoureux des explorateurs, Michel Le Bris, Plon, 2010

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email.

CommentLuv badge