Aller le contenu

Les églises perchées du Tigré

Au nord de l’Ethiopie la région du Tigré a des airs de Western. Des paysages arides et plats comme la main plantés deci delà d’imposants pitons rocheux. Il y fait une chaleur à crever… on troque les chevaux pour des dromadaires. Et l’on part découvrir ces impressionnantes églises, certaines parmi les plus anciennes du monde chrétien, taillées dans les roches haut perchées. Attention vertige.

Le monastère de Debre Damo

C’est l’un des plus vieux monastères d’Ethiopie. A priori fondé au VIème siècle. Juste à la frontière avec l’Erythrée. Le monastère est toujours actif avec environ 600 moines. Il y a seulement deux conditions pour y accéder: 1) Etre un homme car le monastère est interdit aux femmes et 2) Savoir grimper à la corde car c’est l’unique accès (15 mètres le long de la roche quand même… avec une assurance des plus rustiques).

J’y étais avec deux autrichiens rencontrés à Aksoum. Et nous sommes arrivés en pleine cérémonie funèbre où le corps d’un défunt était justement hissé par la corde pour y être enterré au monastère. En bas les pleureuses (sur?)jouaient leur rôle avec d’impressionnants cris de détresse.  

DebreDamo

VueDebreDamo

Le monastère se situe sur un large plateau avec une vue panoramique des plus larges sur la région. Il y a le quartier des habitations où chaque moine héberge un autre en formation ; des ossuaires taillés à même la roche avec les restes d’anciens pensionnaires ; et des églises orthodoxes à l’époque indéterminée, dont la principale contient de magnifiques charpentes d’olivier et des fresques dessinées à même les murs.   

EgliseDebreDamo

Abuna Yemata & Maryam Korkor

« C’est un endroit saint. Personne n’est jamais tombé »

Dixit notre guide. Franchement ce n’était pas de nature à me rassurer… Autant la grimpette jusqu’à Maryam Korkor ne pose aucun problème ; celle d’Abuna Yemata conviendra moyennement aux personnes sensibles au vertige. Mais si vous aimez l’escalade et les corniches en bord de précipices cette balade est faîte pour vous.

Avec mes nerfs en pelote… ce fût l’une de mes expériences de voyage les plus éprouvantes.

Tigre-Eglises

Mais il faut admettre que l’aventure en vaut clairement la chandelle. Ces deux églises (comme la grosse centaine de la région) ont été taillées à même la roche dès le VIème siècle. Bien cachées elles ont été épargnées par les guerres et les pillages… Aujourd’hui elles sont toujours gardées par des prêtres dont certains sont là depuis plusieurs décennies. J’ai vécu l’agilité de ces papy est une insulte à la jeunesse.

L’atmosphère et la joie de se retrouver dans ces endroits perdus et chargés d’histoire est la meilleure des récompenses. Le silence, l’ombre et la fraicheur agissent comme un baume au coeur. Les fresques peintes sur les roches sont sublimes. Et les prêtres montrent leurs vieilles bibles… Moments rares car ces faiseurs d’églises étaient prévoyants : le surtourisme ne passera pas par là.

Abuna Yemata

VueTigre

Itinéraire en Ethiopie

Trois semaines en bus, en 4×4 et en avion (Lalibela-Harar). Départ d’Addis Abeba, puis Gondar et trek de 3 jours dans les Simiens, Aksoum, les églises du Tigré, Mekele, 3 jours dans le désert du Danakil, Lalibela et Harar. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email.

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.