Aller le contenu

Philippines: quels ressentis?

Plus grand est le bambou, plus bas il s’incline

Proverbe philippin

Passé un certain temps les photos et souvenirs ne suffisent plus. Chaque endroit possède sa propre ambiance. Il y a des chansons, le confort des bus et  les gens rencontrés etc. Alors pour bien me rappeler ces impalpables petits détails je les liste spontanément, comme un nuage de mots, dont la simple référence fait remonter les petites bulles d’un indescriptible ressenti.

Commençons par la notoriété spontanée de chez spontanée. La première. Sans hésiter pour moi les Philippines c’est… une chanson d’amour. Une chanson un peu comme celle-ci que j’ai dû entendre une bonne douzaine de fois dans le bus :

Les Philippins adorent les chansons d’amour… Si un jour l’Empire des Ténèbres répand les forces du mal sur la terre alors les Philippines seront le dernier bastion où Céline Dion et Mariah Carey auront droit de cité.

Mais ce n’est pas tout! Les Philippines c’est surtout une longue histoire et un croisement des influences américaines, espagnoles et… hum…. asiatiques (logique).

Du coté américain

Nous avons donc déjà vu les chansons d’amour… ils récupèrent la guimauve musicale yankee et la savoure comme les Cambodgiens savourent leur guimauve locale.

D’un point de vue american food les Philippines ce sont les ribambelles de McDO, de 7/11, de KFC et de Jollibee à Manille qui, à eux seuls, doivent composer la moitié des restaurants de la ville. La densité de ces enseignes y compris dans un même pâté de maisons est réellement impressionnante.

Enfin les Philippines c’est le basket! Véritable sport national ils retransmettent des matchs locaux à la TV avec les mêmes perspectives et types de commentaires qu’en NBA. Dans chaque village philippin vous trouverez toujours un terrain de basket peuplé de petits Michael Jordan.

Du côté espagnol

Il y a les quelques bribes langagières de certains dialectes… Vers Zamboanga (Minadanao) ils qualifient même leur langue de « broken spanish » (il s’agit du Zamboangueño…) et il est surprenant de voir au final le nombre de mots que l’on peut comprendre dans cette langue. Sinon près de 150 langues sont parlées aux Philippines.

Mais le plus grand héritage espagnol reste sans conteste la religion catholique. L’Archipel compte près de 60 millions de fidèles et un bon nombre d’anciennes églises coloniales. Je me souviendrai toujours du sympathique « Pasteur Nelson », enseignant et vendeur de biscuits à Palawan qui a tenté de m’expliquer la Sainte Trinité pendant un bon quart d’heure. Je me souviendrai aussi de cette vendeuses qui m’a remis une lettre pour Luc Besson et Tony Blair. Cette lettre raconte son « rêve » où un ange lui est apparu pour lui dire que le Christ allait revenir et qu’il fallait en faire un film à Hollywood. Luc Besson est un destinataire crédible mais j’ai encore des doutes sur Tony Blair… Les Philippines c’est enfin ce pays qui a accueilli plus de 5 millions de personnes aux JMJ de 1995 (un record) avec une incroyable ferveur.

Du coté asiatique

Les Philippines ce sont d’abord des sourires, des sourires et encore des sourires. Ce sont également des transports (maritimes et terrestres) très lents et des routes cahoteuses. Ce sont des tricycles (sorte de tuk-tuk avec la moto sur le coté) et des Jeepney. Comme partout en Asie (attention généralisation….!) les Philippins ne savent pas lire des cartes et adorent le karaoké. Comme certains endroits en Asie ce sont aussi des mangeurs de chiens tout simplement parce que -comme on me l’a expliqué-  « it’s the dog destiny ».

Enfin dans d’autres registres les Philippines ce sont les inévitables bières San Miguel Pilsen, San Miguel Light et Red Horse. Voilà la véritable Sainte Trinité de la bière locale et au-delà de ça point de salut! Les amateurs ne peuvent y échapper.

Les Philippines c’est Justin, Carmen, Maricel, Leonore, Sony Boy, Ann et Michelle etc. Ce sont les superbes plongées de Bohol et les soirées au coin du feu de Sagada.

Bref les Philippines c’est tout ça et bien plus. Already miss it…. Salamat et Bye-Bye.

4 commentaires

  1. ah nan mais cette musique c’est tellement l’Asie. J’adooooooore… Merci !(enfin je veux dire j’écoute pas ce genre de musique mais ça me rappelle tellement de souvenirs que je ne peux m’empêcher de l’écouter jusqu’au bout) Rien que pour ça, je surlike ton billet :-)

    • charles charles

      Oui c’est un le genre de musique à n’écouter que là bas sinon ici faut tout de suite se justifier qu’on écoute mais qu’on aime pas mais que blablabla… c’est des souvenirs… blabla et puis crotte! Question ambiance pourquoi pas ne créer une belle compile pour votre prochain apéro? :)

    • charles charles

      Et encore faudrait l’entendre en karaoké…!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email.

CommentLuv badge