Aller le contenu

Sweet dreams in Berlin!

« Ibis expedition: the ultimate sleep ». A vrai dire je n’avais jamais imaginé que les mots Ibis et expédition puissent être associés dans une même phrase. Et puis quel rapport entre une expédition et un sommeil ultime? Curiosité donc… car c’est bien le nom de l’événement où je me suis retrouvé pour célébrer à Berlin l’ouverture du 1000ème hôtel Ibis.

Hôtel Ibis Kurfuerstendamm. Bayreuther Strasse. Berlin ouest. Un escadron de journalistes vole autour des huiles d’Accor venues présenter leurs nouvelles déclinaisons de marques. Un ensemble de concepts cuisinés tel un nouveau cake surplombé d’une jolie petite cerise: le Sweet Bed!

Non pas qu’Ibis proposait habituellement des hôtels sans lits… on parle davantage d’un changement de literie. Or pour bien insister sur l’importance de cette transition, Accor a décidé d’envoyer des aventuriers transporter ce nouveau lit tout en haut d’une montagne et d’y dormir dedans.

Une sacrée trotte qui mène au Venezuela et qui ressemble à ça….

Il n’est pas interdit d’avoir des sensations fortes dans un lit. Bien au contraire…Mais si des aventuriers sont prêts à se trimbaler ce lit dans la pampa juste pour dormir dedans, alors les sensations de sommeil doivent y être aussi fortes qu’une virée sur le Zambèze un jour de crue.

Bref ça doit valoir le coup.

Le prétexte à sieste m’arrive sur un plateau. Prêt à en découdre je file discrètement dans ma chambre… le temps de me glisser sous les draps -machette et moustiquaire à la main- et hop! je m’endors pour l’aventure.

Des péripéties oniriques à bord un lit volant…

Soyons clair je n’ai pas pour habitude de causer literie. Je m’endors comme un loir sur n’importe quelle surface et ce lit -au demeurant très confortable- dépassait largement mes faibles exigences. Disons que je me suis endormis profondément… trèèès profondément. Avant que le monde des rêves ne s’empare de l’environnement. J’ai rêvé que j’étais en auto Auto Trabant (modèle très en vogue dans l’ex-RDA). Qu’elles étaient nombreuses… elles étaient beiges, en hippie color ou en peau de léopard. On m’a donné le permis et un charmant modèle miniature pour rentrer à l’hôtel! Peu confort mais bon… Les Trabants se sont évaporées sous la neige… tandis que le lobby de l’hôtel se transformait en véritable plage. Des Brésiliennes en plume, charmantes et peu habillées, se dandinaient en cadence sur leurs fines gambettes au rythme d’une samba endiablée.

Traban_Berlin

C’est à partir de là que tout se barre en live. De retour dans ma chambre et bien blotti sous les draps mon lit se met à voyager… J’ai cru me réveiller avec des pingouins sur la banquise; débarquer au beau milieu d’une jungle avant de fondre au péril de ma vie sur une grosse coulée de lave. Partout il y’avait mon lit. Et partout il y avait du monde aussi: un sculpteur sur glace, de la musique avec des gens qui se déhanchent comme des dingues autour d’un poète suisse.

Un rêve étrange et pénétrant qui concrètement ressemblait à ça:

Ultimate Sleep Berlin

Et puis « boum » trou noir! Le lendemain au réveil j’avais comme un gros mal de tête. Bien que la nuit fût profonde c’était la première fois que je me levais avec une telle haleine de Chardonnay.

… au réveil hivernal à Berlin est.

Dans ma chambre tout est propre. Coup d’oeil par la fenêtre: il neige… J’ai dû dormir un paquet de temps. On me dit parfois que je suis à l’ouest… personne ne croira que j’ai vécu un Ultimate sleep en rêves aventureux. Alors pour me changer les idées j’ai bifurqué vers l’est afin de palper à nouveau l’incroyable atmosphère de ce côté berlinois. Ma dernière visite était globale. Cette fois je me suis concentré sur le street art de la Schlesische Str. à l’East Side Gallery. Si bien que j’ai fait des photos:

Berlin Street Art

Quelque part le long de Schlesische Str. Berlin Est.

East Side Gallery – Berlin

Entre ce rêve coloré et cette fraîche balade matinale les trois jours à Berlin sont passés très vite. J’y retourne en tout cas avec toujours plus de plaisir. Tout cet espace… toute cette grandeur et ces curry wurst! Berlin mérite bien de lui consacrer un article pour chaque visite.

[box]A vrai dire je n’étais tout à fait seul à cet événement… peut-être trouverez-vous d’autres aventureux sur #IbisExpedition et sur les blogs de Sarah (www.leblogdesarah.com), Emily (www.travelandfilm.com), Julia (www.juliachou.fr), Mélissa (www.mellovestravels.com), Maïder (www.iletaitunefaim.com), Laura (www.lafrange.net), Morgane (www.morganewho.com), Alexandre (www.tuxboard.com) et Piotr (www.bien-voyager.com).

Ibis expedition: the ultimate sleep. Voyage de presse organisé par Accor du 19 au 22 janvier 2014. Merci @LaurentColin et aux équipes d’Accor pour leur super accueil![/box]

13 Comments

    • Julia avec toi le monde se suffit pas! (ça pourrait faire un bon slogan de pub). Mais ok à la seule condition de passer une bonne semaine à glander dans un bungalow à Kiribati!
      Articles récents de Charles: Sweet dreams in Berlin!My Profile

    • Merci Emily :) Oui y’a franchement pire comme rêve! C’est d’ailleurs un bon concept ça… faire des rêves en commun. Branché tous ensemble le temps d’une nuit dans un même univers.
      Articles récents de Charles: Sweet dreams in Berlin!My Profile

  1. Han ! Je n’avais pas encore lu ton article, trop drôle ! J’ai envie de dire que cette virée à Berlin n’était pas de tout repos… sauf votre respect Mr Sweet Bed ! ;)

    • Non pas de tout repos effectivement… mais quand on a l’occasion de mélanger soirées+balades ça vaut toujours le coup :)
      Articles récents de Charles: Sweet dreams in Berlin!My Profile

  2. Ca a dû être sympa comme aventure ! ET que dire de la visite de Berlin, je ne connais pas cette ville encore mais j’ai vraiment hâte d’y aller. Merci pour les photos ;)
    Articles récents de Blog du Voyage: Visite de Tulum au MexiqueMy Profile

    • Berlin est l’une des villes où j’adore retourner en Europe! Il y a une ambiance très sympa, beaucoup de choses à voir, et tu ne regretteras pas d’y aller ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email.

CommentLuv badge