Aller le contenu

Victory Day à Almaty

Amaty est un voyage dans le temps. Soviétique style… en arrivant j’avais la sensation de me retrouver dans une vieille ville d’Europe de l’Est : même pavements, même types de bâtiments, même fanatisme pour le fontaines etc. Bien que les almatais croquent avec enthousiasme leur part d’avenir, une brèche temporelle s’ouvre chaque année le 9 mai, où tout un peuple fusionne comme un seul homme en une année : 1945.

Victory Day est l’un des derniers vestiges de communion soviétique. 

Flonflons, costumes, défilés et chansons de camps… ambiance sonore au Parc des 28 gardes de Panfilov :

Victory Day est l’anniversaire de la capitulation de l’Allemagne nazie face aux alliés. La date tombe le 9 mai pour une question de décalage horaire… et les célébrations se tiennent toujours dans plusieurs pays de l’ancien bloc soviétique à commencer bien sûr par la Russie. Franchement je ne m’attendais pas à voir un tel engouement populaire… autant d’habits militaires, autant de monde aux défilés où chaque famille brandit le portait d’un des leurs mort à la guerre. Le 9 mai est aussi un moment de fête avec des concerts un peu partout dans la ville et le traditionnel feu d’artifice en fin de journée. 

Pour mieux me fondre dans la masse je me suis acheté un chapeau militaire :-)

Almaty-Defile

Au pied de la montagne Kok Tobe se tenaient des cérémonies plus officielles avec des parterres de militaires aux larges chapeaux et constellés de grades colorés. Ce petit gratin observait militairement des défilés d’avions sur un écran géant. Je n’aurais pas voulu être le type de la technique… ce jour là rien de marchait. Des coupures de sons succédaient à celles des images… du coup lassés de vieux militaires se sont simplement barrés. J’ai fait de même… en allant admirer le panorama de la ville au sommet de la montagne.

Almati-8mai

KokTobe

Almaty est juste au pied d’une sublime chaîne de montagne qui sépare le Kazakhstan du Kirghizstan. Comme à Santiago et à Sarajevo j’ai tenté ma chance pour une journée de ski from scratch… le printemps ne le vit pas de cet oreille et ce fût un échec :-) Le troisième du périple après les lacs d’Ala Kul (chemin de trek bloqué par la neige) et de Song Kul (tempête de neige) au Kirghizstan. A vrai dire ce n’est pas très grave… Almaty est une ville immense et passionnante pour observer les transformations des anciennes villes du bloc soviétique.

C’est une ville où il fait bon se poser.

Itinéraire au Kirghistan et au Kazakhtan

Périple en bus, en stop et à cheval en passant par Bishkek, Kakarol (Altyn Arashan, Jeto Oguz), Bokonbaievo, Kotchkor (Song Kul). Avant de rejoindre Almati au Kazakhstan.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email.

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.