Aller le contenu

Voyage dans l’ancienne Russie

Un boulot de rêve… C’est à la demande du tsar Nicolas II que le photograhe Procoudine-Gorsky (1863-1944) sillonna le gigantisme de l’Empire russe au début du XXème siècle. Sept ans de missions de la Baltique au Pacifique. Plus de 3 500 clichés des plaines sibériennes aux villages ouzbeks. Le musée Zadkine expose 100 images de ce vaste monde pour la première fois immortalisé… en couleur! 

La trichromie vous connaissez? Il s’agit d’un procédé qui permet, à l’aide de trois négatifs et de trois filtres colorisés, de projeter à partir d’une succession de plaques en verres des images définitives en couleurs. Hum… techniquement je n’y comprends goutte… mais en bon chimiste, Procoudine-Gorsky à réussi à exploiter ce procédé de manière a créer des clichés incroyablement colorisés pour l’époque. Le rendu s’apparente pourtant moins à des photos qu’à des projections. Les « images » de Procoudine-Gorsky n’ont pas été faîtes pour le papier. L’exposition présente donc ces images sur des verres, posées sur des caissons lumineux qui restituent avec éclat les couleurs familières d’un vieux monde.

Un cliché de 1904… concrètement voilà le résultat:

Blogtrotter - Voyage dans l'Ancienne Russie

Habitants du Daghestan – Procoudine-Gorski – 1904

Le format est carré et la colorisation rappelle curieusement le filtre Earlybird d’Instagram! Ici la couleur ensorcelle et permet de découvrir sous un angle nouveau une époque et des régions traditionnellement confinées au noir et blanc… Avez-vous déjà vu des Tatars en couleurs autour d’un feu de camp? La tenue d’un charpentier ouzbek en 1910? Samarcande et la nécropole de Chah e Zindeh en 1907?

L’exposition compte une centaine d’images. Ce sont les portraits m’ont le plus marqués. Du regard des paysans au profil d’une femme turkmène etc. la couleur humanise ces visages d’archives… On s’interroge sur leurs vies et ces pupilles aux couleurs nuancées qui cachent autant d’histoires que de souvenirs. Cette exposition est un voyage qui vous rapproche d’un temps. Procoudine-Gorsky vous plonge dans un passé colorisé qui curieusement ne semble plus si lointain.

[box]
Voyage dans l’ancienne Russie – Musée Zadkine
Du 9 octobre 2013 au 13 avril 2014
Tous les jours sauf lundi et jours fériés, de 10h à 18h
100 bis, rue d’Assas, 75006 Paris
01 55 42 77 20
[/box]

5 commentaires

    • Oui ça vaut le coup! Ces vieilles images sont très rafraîchissantes :)

  1. Et bien… moi aussi ! Merci pour l’adresse :)

  2. Je m’intéresse pas mal à la photo, mais je ne connaissais pas du tout cette technique. En tout cas, la photo du gars avec sa barbe et son turban, quelle classe ! Et dire qu’on voudrait faire passer quiconque arbore ce genre de tenue pour un fou dangereux de nos jours, c’est bien triste.
    Je vais m’empresser d’aller voir ça, merci du tuyau Charles.

    • La technique ne doit plus exister aujourd’hui… En tout cas j’ai pas vraiment tout compris sur son fonctionnement. Et j’ai du mal à me le figurer. C’est vrai qu’une petite maquette ou des dessins pour expliquer la trichromie aurait été pas mal. Je suis sûr que t’aimeras les photos d’Ouzbékistan :) Bonne visite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email.

CommentLuv badge